Il s'agit bien entendu de l'endettement global et non de la seule dette publique, les deux ayant bondi parallèlement. الفلسفة السياسية. La première reliera les villes de Tanger, Kénitra en 2014, les autres lignes seront réalisés entre 2015 et 2030 pour relier les autres villes (Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir); sur ce dernier tronçon une concurrence féroce opposant la Chine à la France[106],[107]. Le Maroc aussi a vu le nombre de ses chômeurs augmenter. Parmi ses objectifs, il y avait la consolidation de la défense de l’intégrité territoriale et la relance de l’activité économique, et ce par la mobilisation de l’épargne privée, l’augmentation des investissements, l’amélioration de l’équilibre extérieur en augmentant les exportations, la lutte contre le chômage et la réforme fiscale. En outre, un autre méga-projet a vu le jour en 2018, à Safi; son impact n'a pas encore été mesuré, même si sa conception novatrice pour l'Afrique, de type ultra-supercritique, devrait la rendre plus efficiente que les anciennes générations[101]. Plusieurs autres barrages sont en cours de construction, notamment sur l'oued Guir (Bouanane) et sur l'oued Aït Ameur (entre Essaouira et Agadir). Le pays connait depuis 2015 des mouvements sociaux liés à l’eau, d'abord à Tanger, puis dans le Rif en 2017 et à Zagora en 2018. نَسْألُكم صَالِح الدُّعاء لَنا ولِواِلدينَا N'oubliez pas de nous aider tout d'abord par votre Dua'a et par la suite par les LIKES et SUBSCRIBES. En 2019, le Maroc « reste le pays le plus inégalitaire du nord de l’Afrique et dans la moitié la plus inégalitaire des pays de la planète, En 2018, les trois milliardaires marocains les plus riches détenaient à eux seuls 4,5 milliards de dollars, soit 44 milliards de dirhams. Quant au reste, il se répartit entre Thalvin, Vininvest (Volubilia), Bourchanin (Les Deux domaines), Val d'Argan et le nouveau, La Ferme rouge, domaine d'AOG Zaër depuis 2009. Mais aujourd'hui le Maroc doit faire face à des pays très compétitifs au niveau de l'absorption des flux de délocalisation, comme la Chine, les pays de l'Est en Europe, l'Inde, l'Égypte, ou encore la Turquie. d'origine andalouse)[21]. Learn more, CVE : nouvelles mesures, Damane Oxygène/Relance révisés, Covid-19 : le FMI loue la réactivité du Maroc, AMMC : 88 nouveaux professionnels du marché habilités, Torpillé par la Covid-19, le marché automobile marocain termine l’année en baisse de près de 20%, Services marchands non financiers et commerce de gros : activité au ralenti. La consécration de l’indépendance du parquet général est l’un des principaux apports de la réforme de la Justice, initiée depuis l’entrée en vigueur de la Constitution de 2011. Le nombre de touristes qui ont visité le Maroc en 2009 était de 8,8 millions. Dans ce contexte, Joseph Schumpeter dirait : « la bourgeoisie a accumulé des richesses à l’ombre de l’État sans innover pour s’adapter aux lois de la concurrence ». Malgré la récolte exceptionnelle de 1968, les dernières années ont été marquées par l'apparition et la persistance d'un déficit céréalier. En 2020, il occupe la 53ème place, ce qui représente un progrès de sept rangs par rapport à l'année précédente. An illustration of a magnifying glass. La seconde reliera la ville de Rabat, Meknes, Fès, Taza et Oujda pour continuer vers l'Algérie, puis la Libye, dans le cadre du projet de TGV trans-Maghrébin[108]. Skip to main content. Ils sont ainsi 93 000 chômeurs en plus, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP), qui avait publié le jeudi 3 mai 2012, une étude relative à la situation du marché du travail au Maroc. Quelques bribes d'industrialisation ont toutefois existé dans les villes côtières ayant d'importants contacts avec l'Europe, sans diffusion dans le pays[22]. Une intervention urgente de l’État était nécessaire pour dynamiser l’économie nationale, préserver l’intérêt général et satisfaire les besoins sociaux du pays. Le secteur des services au Maroc est relativement développé. Histoire Du Maroc Depuis L’indépendance Pierre Vermeren. La production d'électricité est un secteur particulièrement libéralisé, l'opérateur national ne détenant que 30% de la capacité. De 1958 à 1959, le Royaume a adopté un plan biennal, considéré comme une base assurant la transition vers un autre plan : le plan quinquennal 1960-1964. Les agrumes à eux seuls représentent 104 000 ha et 2 millions de t, avec un rendement de 19,5 tonnes par hectare. En 2015 il est en baisse de 16 % par rapport à l'exercice précédent, en grande partie grâce à la limitation des émissions au titre de la compensation[34]. L'économie du Maroc est une économie de marché d'inspiration libérale. *FREE* shipping on qualifying offers. La loi sur la marocanisation, qui limitait la participation des étrangers au capital des sociétés marocaines, était abolie en septembre 1993 pour promouvoir les investissements. Néanmoins, le pays semble bien assis sur un gisement exceptionnel d'une ressource stratégique puisque l'agrobusiness la consomme à grande vitesse. Le lancement de grands travaux dans le secteur du bâtiment et travaux publics explique largement cette embellie des investissements. En 2013, l’activité aurait enregistré un volume global de 41,4 millions de tonnes, en hausse de 9,5 % en variation annuelle. Il est, en effet, de 14,4 % dans le milieu urbain, contre 4,8 % dans les zones rurales. Selon l'USGS[61], le Maroc détiendrait les deuxièmes plus grandes réserves prouvées de phosphate du monde, avec 5,7 milliards de tonnes (Chine : 6,6), et les plus grandes réserves potentielles, avec 21 milliards de tonnes (Chine : 13)[62]. Le pays, nouvellement libre de son colonisateur, s’était ainsi retrouvé confronté à l’absence d’une industrie de base, à la faiblesse de ses investissements, au chômage et au manque de cadres et de main-d’œuvre qualifiée. Ce système était orienté vers une croissance plus soutenue et une plus grande justice sociale, et ce en instaurant des mesures d’accompagnement telles que la «marocanisation» du commerce et de l’industrie, la récupération des terres étrangères et la refonte du code des investissements. L'économie marocaine dispose aujourd'hui d'un cadre macroéconomique sain susceptible de constituer un levier efficace pour la réalisation des objectifs de croissance durable, de résorption du chômage[13] et de réduction de la pauvreté, qui est de l'ordre de 5%[14]. Elle peut être subdivisée en deux grandes phases. L'avènement de Mohammed VI … Free delivery on qualified orders. La dégradation du climat sécuritaire régional (en) a toutefois durement affecté le royaume, qui n'est plus désormais dans le top 5 des destinations favorites des Français, gros marché émetteur, la baisse aurait même été de 46 % entre 2014 et 2015[93],[94]. Avec le lancement de son processus de libéralisation, le Maroc a abandonné la planification de son activité économique entre 1992 et 1996. Le principal défi actuel est le développement d’un tissu de PME mais cela reste malheureusement fortement dépendant du renforcement de l’État de droit (pour la création d’entreprise et les risques d’impayé) ainsi que du niveau d’éducation (Mansouri, El Morchid, Ziky and Rigar, 2006: https://www.palgrave.com/gp/book/9781403987563). Le Maroc est l'un des plus grands producteurs d'olives et d'huile d'olive : 7e exportateur d'huile d'olives derrière l'Espagne 1re mondiale, l'Italie 2e, la Grèce 3e, la Syrie 4e, la Turquie 5e la Tunisie 6e, il est talonné par le Portugal 8e et l'Algérie 9e mondiale. Cet avantage comparatif s’est vite réduit à la suite du coup de boutoir de la concurrence asiatique dès la décennie 90. Ainsi, l’État a procédé à la marocanisation de Lafarge-Maroc, de la Société marocaine des Etablissements J.J.Carnaud et Forges de Basse Indre et de la CIFM, tout en élargissant la couverture sociale des salariés par le biais de la CDG. Une autre centrale de grande capacité est, quant à elle, opérée par l'ONE à Mohammédia. Comptabilité de la croissance 4. Agroalimentaire, haute technologie, Sidérurgie, Électronique, Pharmaceutique, Chimique, Artisanat, Mécanique, Caoutchouc, Bois, Services, Sous-traitance, Plastique, Tourisme. L'ONCF est une entreprise publique et se trouve sous la tutelle du ministère des transports. Certains groupes sont désormais très performants et se développent à l'international. La reprise de l'investissement est également très nette dans le bilan de l’année 2003. En 2000, elle a été contenue à 2,5 %, à 1,4 % en 2001, à 2,1 % en 2002, à 1,2 en 2003 et 1,5 en 2006 et est en 2011 de 1 %[réf. L'économie marocaine se caractérise par une grande ouverture vers l'extérieur, ... Depuis l'indépendance, le Maroc s'est lancé dans d'importants investissements pour développer et doter le pays d'infrastructures industrielles de bases. L’économie marocaine devrait enregistrer un taux de croissance de 2,9% en 2019 contre 3% l’année précédente, a annoncé, à Casablanca, le Haut-commissaire au Plan (HCP), Ahmed Lahlimi Alami. En 2015, La banque centrale du Maroc Bank Al-Maghrib , a fait passer la première loi bancaire du pays depuis 2006 dans le but de moderniser le secteur financier dans le pays. … Aujourd'hui Casablanca est le plus grand centre financier et industriel du Maroc et du Maghreb. Le Royaume a poursuivi ses efforts de reconstruction économique, et a ainsi acté le plan triennal 1978-1980. Par ailleurs, l’état de guerre continue avec l’Europe depuis l'exode des mauresques et la fin de l’existence musulmane dans la péninsule ibérique ont fortement limité les échanges avec l’Europe, ce qui n'empêche pas la France et le Royaume-Uni d'être les principaux partenaires commerciaux du pays à la fin du XIXe siècle[18]. Sur les dernières années on note une légère amélioration de cet indice, ce qui place le Maroc en tête des pays de la région[42]. Surtout, le Maroc subit une inquiétante crise environnementale. Ce programme traduisait la poursuite des efforts de réaménagement de l’économie marocaine sur la base de deux idées maîtresses : raffermir l’indépendance économique du Maroc et promouvoir son développement ; remettre en mouvement une économie qui a tendance à se maintenir dans une certaine stagnation. Certes, les séquelles ne seront pas des moindres, mais le Royaume a prouvé de par sa persévérance et sa résilience au fil des années qu’il saura relever ce nouveau défi et protéger les intérêts de ses citoyens. ». Les principaux produits miniers qui sont actuellement en cours d'exploitation au Maroc sont : Depuis l'indépendance, le Maroc s'est lancé dans d'importants investissements pour développer et doter le pays d'infrastructures industrielles de bases. Elle a ainsi laissé place à une nouvelle réglementation bancaire et à un nouveau programme de privatisation. L'essentiel de ces dernières concerne désormais les produits manufacturés, devant les ressources minières (au premier rang desquelles se placent les phosphates) et certains produits agricoles (fruits et légumes). Standard & Poor’s a également relevé la note du Maroc à court terme en devises de « B » à « A 3 » et la note à court terme en monnaie locale de « A3 » à « A2». Notations Coface en janvier 2016[49] des cinq premières économies africaines. De 12 % du produit intérieur brut (PIB) en 1982, le déficit budgétaire a été ramené à 2,7 % en 2001 et à 3,5 % en 2003[33]. Le pays a mis ensuite en œuvre d’autres plans quinquennaux (1968-1972 et 1973-1977). Le roi désigne les directeurs des « établissements publics stratégiques » qui seront amenés à trancher dans les appels d’offres pour la conquête des marchés publics, où les entreprises du roi postulent au même titre que d’autres[23]. See what's new with book lending at the Internet Archive. Les coupures de plusieurs semaines ne sont pas rares. La première concerne les délocalisations dans le secteur du textile, et de la petite industrie de transformation. Cette fragilité se retrouvait reflétée par les trop fortes oscillations de son taux de croissance durant les années 1980.